` AUDIT DES PÊCHES 2021

Recommandations

Faire en sorte que les cinq prochaines années comptent

Le Canada dispose des outils nécessaires pour rétablir l’abondance de nos océans. Mais nous devons redoubler d’efforts pour les utiliser, en prenant des mesures qui reflètent l’urgence de la situation. Parce que nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre cinq autres années sans progrès notables dans l’eau.

Un véritable changement pour les pêches canadiennes passe par l’adoption de pratiques exemplaires reconnues et éprouvées à l’échelle mondiale. Au minimum, le Canada doit :

  1. Adopter de solides règlements de rétablissement : La Loi sur les pêches exige maintenant que le MPO prenne des mesures pour rétablir les pêches épuisées. Cependant, il n’y a toujours pas de règlements définissant comment ce rétablissement sera réalisé. Ceux-ci doivent exiger l’ajout d’objectifs et d’échéanciers fondés sur la science pour un retour en zone saine, et tenir compte de toutes les sources de mortalité par pêche.
  2. Prendre des décisions concernant le poisson sauvage en se basant sur la science et le savoir autochtone : Les décisions en matière de gestion de la pêche doivent comprendre les preuves, pratiques et connaissances autochtones et s’appuyer sur la meilleure science disponible.
  3. Intégrer les facteurs liés aux écosystèmes océaniques : Le MPO doit tenir compte de l’impact des décisions de pêche sur les écosystèmes, s’efforcer de rétablir les stocks de poissons-fourrage épuisés et s’attaquer à la vulnérabilité des espèces face aux effets des changements climatiques.
  4. Compter toutes les prises d’une pêche donnée, incluant celles à des fins récréatives et d’appât; et tenir compte de toutes les sources de pêche dans les décisions de gestion.

Afin de répondre à ces priorités de haut niveau et accélérer la réalisation du Cadre pour la pêche durable du Canada, Oceana Canada demande au MPO de prendre les mesures énumérées dans une liste de vérification à oceana.ca/FisheryAudit2021 dans la prochaine année. Ceci comprend le respect des engagements en cours ou ceux retardés dans les plans de travail précédents, ainsi que ceux devant être achevés au cours du présent exercice.

kelp

Crédit photo : GettyImages/Brent Barnes