` AUDIT DES PÊCHES 2019

INDICATEURS DE SURVEILLANCE DES PRISES :
LA POLITIQUE NATIONALE SE FAIT ATTENDRE

La plupart des stocks canadiens de poissons et d’invertébrés marins ont un certain niveau de surveillance des prises, et la disponibilité publique des PGIP favorise l’évaluation des outils employés et de leur étendue ciblée.

Les trois principaux outils de surveillance des prises utilisés au Canada sont les journaux de bord, la surveillance en mer et la surveillance au quai. Chacun répond à un objectif différent, et ce ne sont pas toutes les pêches qui requièrent une surveillance intégrale par tous les outils. Le suivi des prises permet aux gestionnaires d’obtenir des données statistiques importantes sur la quantité d'espèces capturées. Cela permet aussi de déterminer si les pêcheurs respectent les règles.

Il est difficile de savoir si les objectifs de surveillance sont atteints, et si ceux-ci répondent aux objectifs de surveillance (lorsque des objectifs existent). Le MPO n’a pas encore mis en place sa Politique nationale de surveillance des pêches qui guidera la sélection des outils de surveillance, le niveau de surveillance nécessaire et l’établissement d’objectifs.

Stocks dont les pêches ont des mesures de surveillance des prises

Objectif : Hder à prévenir la surpêche, contrôler la capture accessoire et recueillir des informations scientifiques pour l’évaluation des stocks.

Surveillance en mer ou électronique

2017
71,1%
2018
71,1%
2019

Surveillance en mer ou électronique à 100 %

2017
21,1%
2018
21,1%
2019

Journaux de bord obligatoires

2017
82,5%
2018
83%
2019

Journaux de bord obligatoires où toutes les prises sont notées

2017
21,6%
2018
26,8%
2019

Engagement gouvernemental :

Le Canada attend toujours que la Politique nationale de surveillance des pêches, à l’origine prévue pour 2017, soit finalisée et mise en œuvre.

Vérification à quai indépendante

2017
74,2%
2018
75,8%
2019

Vérification à quai indépendante de 100 % des débarquements

2017
40,2%
2018
44,8%
2019

En 2019, aucun des stocks de référence utilisés par Oceana Canada n’avait un PGIP avec des objectifs de surveillance des prises. Oceana Canada encourage fortement le MPO à exiger l’ajout d’objectifs de surveillance précis et quantifiables aux PGIP.

Crédit photo: Jason van Bruggen