` AUDIT DES PÊCHES 2019

INDICATEURS DE GESTION :
DES AVANCÉES POSITIVES EN 2019

Les PGIP et les plans de rétablissement sont les piliers d’une gestion moderne des pêches. Dans ces plans, nous retrouvons des objectifs pour la conservation, les écosystèmes et les valeurs socio-économiques et culturelles ; une évaluation du statut actuel du stock ; et les mesures requises pour conserver ou ramener le stock à un niveau sain. Près de 90 % de tous les stocks font désormais partie d’un PGIP, une augmentation importante depuis l’Audit des pêches 2017 d’Oceana Canada. Mais le développement des plans de rétablissement est encore lent : un peu plus de 18 % des stocks gravement épuisés en ont un.

Stocks inclus dans les Plans de gestion intégrée des pêches (PGIP)

Objectif : Fournir un cadre pour la conservation et l’utilisation durable des pêches canadiennes en établissant clairement les directives de gestion pour une période donnée.

2017
70,6%
2018
74,2%
2019

Engagement gouvernemental :

Le MPO s’est engagé à inclure tous les principaux stocks commerciaux dans les PGIP.

Stocks dans la zone critique ayant un plan de rétablissement

Objectif : Fournir un cadre de planification afin d’assurer le rétablissement des stocks de poissons hors de la zone critique. Ces stocks subissent de graves dommages et des mesures de conservation sont essentielles.

2017
11,5%
2018
11,5%
2019

Livrables et plans de travail

Lors du symposium organisé par Oceana Canada en 2016, intitulé Rebuilding Abundance : Restoring Canada’s Fisheries for Long-Term Prosperity, le MPO s’est engagé à améliorer sa transparence. Depuis ce temps, des progrès ont été réalisés quant à la transparence et l’accessibilité des informations : l’Étude sur la durabilité des pêches du MPO a été publiée, qui fournit plus de données sur les stocks ; et trois plans de travail annuels ont été produits, pour lesquels les résultats ont été rendus publics.

Livrables du plan de travail complétés

Objectif : Accomplir les tâches prioritaires établies par le ministère chaque année, incluant l’élaboration des PRL, des PGIP et des plans de rétablissement.

  Complété

  Se poursuit normalement

  Retardé

  Suspendu

SI LES ENGAGEMENTS ÉTAIENT RESPECTÉS, NOUS VERRIONS DES CHANGEMENTS

Si l’ensemble des livrables établis dans les plans de travail des trois dernières années fiscales (2017/18, 2018/19 et 2019/20) avaient été complétés, les pêches canadiennes auraient bénéficié de :

Stocks avec PRL :

actuellement

serait

Stocks avec PRS :

actuellement

serait

Stocks inclus dans des PGIP :

actuellement

serait

Stocks dans la zone critique ayant un plan de rétablissement :

actuellement

serait


7  2018 Report to Congress on the Status of U.S. Fisheries. Disponible en ligne à : https://www.fisheries.noaa.gov/national/2018-report-congress-status-us-fisheries

8  Garcia, S.M., Ye, Y., Rice, J. & Charles, A., eds. (2018). Rebuilding of marine fisheries. Part 1 : Global review. FAO Fisheries and Aquaculture Technical Paper No 630/1. http://www.fao.org/3/ca0161en/CA0161EN.pdf

Crédit photo : iStock/IvanMikhaylov

RECOMMANDATIONS POUR LES PLANS DE RÉTABLISSEMENT

Les mesures en place ailleurs dans le monde, comme aux États-Unis ou en Union européenne7, ont démontré que des plans de rétablissement avec objectifs et échéanciers précis sont plus efficaces pour rétablir les stocks épuisés8, favoriser la résilience des écosystèmes et assurer une prospérité économique à long terme pour les communautés côtières.

Oceana Canada a formulé dix recommandations pour améliorer les plans de rétablissement au Canada, selon les pratiques exemplaires internationales et les politiques du MPO existantes ; notamment, exiger que la zone saine soit l’objectif de rétablissement du stock, s’assurer que les plans soient élaborés selon les plus récentes évaluations scientifiques du stock, et rendre publics le progrès et les résultats des plans de rétablissement. Pour consulter la liste complète des recommandations d’Oceana Canada, visitez le oceana.ca/FisheryAudit2019.